Les gamelles d'Emmanuèle

Mes aventures et mésaventures culinaires, gastronomiques et gourmandes...

mercredi 1 novembre 2017

LA Brioche tressée, mie filante, bonne, mais booooooonne...

Je suis ferme et déterminée,
plus aucune recette de brioche n'entrera dans cette maison !
Depuis plus de 10 ans,
je m'escrime à tenter diverses recettes de brioche
que je suis loin de réussir.
Alors on a eu droit à tout un éventail de brioches noires, moches,
blanches, crues, trop cuites,
trop molles, trop sèches, trop sucrées, trop salées,
insipides, cassantes, gluantes, trop denses, pas assez,
bref ! 
Nous continuions de l'acheter toute faite, parce que merci les ratages...
Et puis, 
il y a eu un coup de coeur photographique
chez Cuisine de Gut Clicclic

brioche-tressc3a9e-c3a0-mie-filanteNon, mais vous avez vu ça ???

Du coup, c'était décidé,
il me la fallait
et j'allais en être tout à fait capable !

Et vous savez quoi ?

J'y suis arrivée !

Alors, si moi, j'y arrive, tout le monde peut le faire...

Zou ! Finies terminées les brioches du commerce ou du boulanger pas bon
et plus besoin de bougies parfumées pour embaumer la maison, en plus !
Ci-dessous la recette de Gut
maintenant, j'aimerais toutefois retenter avec du Mascaporne...
Vous pensez que je vais encore me rater ?

  • 500 grammes de farine T65
  • 20 cl de lait
  • 70 gr de beurre à température ambiante, coupé en petits morceaux
  • 60 gr de sucre en poudre
  • 2  oeufs + 1 jaune pour la dorure
  • 1,5 cuillère à café de sel
  • 2 sachets de levure déshydratée (ou 25 gr de levure fraîche)
  • 2 cuillères à soupe sirop Noisette MONIN ou fleur d’oranger ou vanille (Facultatif)
  • Sucre en grains
  • Mettre dans le bol du robot (pour moi le Thermomix) le lait, le sucre, le sel, les œufs battus au préalable et le sirop noisette de chez Monin
  • Ajouter ensuite la farine.
  • Commencer à pétrir pendant 1 minute
  • Ajouter alors la levure et continuer de pétrir, pendant 10 minutes
  • Ajouter le beurre bout par bout tout en continuant de pétrir, pendant environ 6 minutes
  • Le beurre doit être bien incorporé et la pâte bien se décoller du bol
    (ici, j'ai du rajouter quelques cuillères à café de farine)
  • Retirer le pétrin et à l’aide d’une corne à pâtisserie rassembler la pâte pour former une boule.
  • La remettre dans le bol ensuite, couvrir d’un linge propre et laisser pousser durant 1 h 15dans un four préchauffé à 30° c ou  1 h 30 près d’une source de chaleur (ou dans le four à micro-ondes)
  • Une fois la pousse terminée, fariner le plan de travail et verser la pâte. La dégazer pour chasser l’air. (Là, les enfants se sont éclatés à faire faire des prouts à la pâte)
  • Diviser la pâte en 3 morceaux d’égale grosseur
  • Former, avec chaque morceau, un long boudin, attention à ne pas l'écraser
  • Placer les 3 boudins, côte à côte, et rassembler l’extrémité du haut des 3 boudins ensemble en appuyant dessus
  • Tresser la brioche sans serrer
  • Quand la tresse est terminée, souder l’autre extrémité.
  • Déposer la tresse sur une plaque recouverte de papier cuisson
  • Couvrir la tresse d’un linge humide et placer la tresse près d’une source de chaleur durant 45 minutes environ
  • Battre le jaune d’oeuf avec un peu de lait et dorer la brioche au pinceau.
  • Parsemer de sucre en grains
  • Allumer le four à 180° c et enfourner aussitôt (donc à four froid).
  • Laisser cuire + ou – 30 minutes, 
  • Laisser refroidir la brioche sur une grille
  • Badigeonner la brioche de sirop de noisette pour la rendre brillante

 

briochetressee1IMG_20171031_194008901

briochetressee2IMG_20171031_194023223

briochetressee3IMG_20171101_084747719

briochetressee4IMG_20171101_085943675

Posté par manouecuisine à 16:00 - Cuisine sucrée - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    J'avoue faire partie des apprenties pâtissières qui reculent devant la fabrication de la brioche... Pourtant en Grèce elle est sur toute nos tables de fête -principalement à Pâques - mais je reconnais l'acheter ches le boulanger...

    Posté par lizagrece, mercredi 1 novembre 2017 à 19:32

Poster un commentaire