Les gamelles d'Emmanuèle

Mes aventures et mésaventures culinaires, gastronomiques et gourmandes...

lundi 18 avril 2005

Mes cannelés presque ratés...

Contrairement aux idée reçues, tous les soirs de la semaine,
nous ne nous gavons pas de délices sucrés,
alors nous nous accordons, mon amoureux et moi,
quelques douceurs le week end.
Je me lance donc avec une effervescence difficilement contrôlable
le samedi matin dans les méandres du sucré et ainsi,
nous avons pour nos moments de décompression de la semaine,
des bouchées, cookies, cannelés, financiers, muffins
...à nous glisser sous la quenotte !

Cette fois-ci, j'avais décidé de préparer des cannelés
(que je n'avais jamais raté, jusqu'à présent..)
et bien je vais pouvoir afin alimenter mon album photo catégorie
: mes gamelles et gadins...
C'est bon, ça y est ! Les cannelés étaient délicieux,
mais moches, raplaplas et interdits de concours de Mister Cannelé 2005...

BOUHHHHHHHHHHHHHHHHH <- crise de désespoir d'une intensité exponantielle...

Tout d'abord, photo de groupe !
(vous commencez à vous habituer, non?)

N'ayant plus de vanille en gousses,
j'ai mis de l'arôme naturel de vanille liquide,
25 grammes de beurre et 50 cl de lait à bouillir.
Dans un saladier, j'ai mélangé 100 grammes de farine à 200 grammes de sucre,
saupoudré d' 1 cuillère à café de sel puis y ai posé mes 2 oeufs
ainsi que les 2 jaunes, et ajouté mon lait refroidi.
J'ai touillé, touillé, fouetté doucement,
jusqu' à l'obtention d'une pâte liquide homogène
(genre pâte à crêpes).
Y ai jeté une lampée de rhum (un petit verre),
et laissé reposer jusqu'au lendemain au réfrigérateur.

Le lendemain, impatiente et excitée, sûre de moi,
ne doutant absolument pas de mes capacités
car connaissant mes précédents cannelés réussis
et suivant ma recette généralement inratable, j
e m'emploie avec ferveur à la suite de ma préparation...

Mes moules à cannelés en silicone sont alors de sortie,
revêtus de leur tâches de graisse.
Les traces brillantes sur la photo sont normales
et ne doivent absolument pas provoquer chez vous le moindre effroi,
les moules en silicone sont difficilement lavables et restent toujours gras...
J'avais tenté une fois le passage au lave-vaisselle et
ai eu la désagréable sensation de bouffer du Sun lavage à chaque dessert
cuit dans ces moules pendant quelques temps...

Une fois rempli (pas à ras bord...) de ma préparation,
passage au four (préalablement préchauffé)  à 250°C pendant 10 minutes,
puis baisser à  180°C pendant 1 heure...

Et chez moi, cela donne ça...


Pour la première fournée


La deuxième fournée encore raplapla alors du coup,
je vous épargnerai les dernières photos de la troisième...

Mais en tout cas, ils étaient délicieux,
vous pouvez suivre cette recette les yeux fermés !

Recette des cannelés (Bordeaux) pour une bonne quinzaine de pièces.

  • 50 cl de lait

  • 1 ou 2 gousses de vanille

  • 1 pincée de sel

  • 2 oeufs et 2 jaunes

  • 100 grammes de farine

  • 200 grammes de sucre

  • 25 grammes de beurre

  • 1 verre de rhum

Posté par manouecuisine à 11:12 - Cuisine sucrée - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Je dirai qu'ils sont pas si mal, je dois en faire d'ici peu, on verra si je fais mieux !!!
    Bizzz

    Posté par coco28, jeudi 3 novembre 2005 à 11:14
  • je crois en fait...

    ... qu(il faut remplir le moule à ras bord, comme le montre la video du meilleur du chef : http://www.meilleurduchef.com/cgi/mdc/l/fr/recettes/cannele_fil_2.html

    Posté par Lorette, dimanche 6 novembre 2005 à 15:23
  • Cassé le moule !

    A ma première tentative, mes cannelés ressemblent fort aux tiens, mais c'est vrai qu'ils sont bons malgré tout. J'avais choisi la version petits cannelés avec un moule silicone de dix-huit. Et comme il me restait de la pâte, j'ai refait une fournée pour environ dix emplacements. Mais surprise à la fin de la cuisson, le moule, dans sa partie vide, était tout simplement déchiré en maints endroits. Quelqu'un a-t-il une explication ?

    Posté par Fafa, dimanche 5 février 2006 à 12:03

Poster un commentaire