Les gamelles d'Emmanuèle

Mes aventures et mésaventures culinaires, gastronomiques et gourmandes...

mardi 31 mars 2020

Imam bayildi (Aubergines à la turque)

En plein tri de magazines de cuisine,
je retombe sur quelques pépites,
mises de côté, en attente de réalisation.
Ici, les Imam bayildi sont tirés d'un Cuisine et Vins de France
datant de l'automne 2009...
De délicieuses aubergines remplies d'une farce oignons/ail/tomates.
Je me suis gardée la liberté d'y joindre des pignons et du Parmesan
(ce sont mes racines italiennes qui ont parlé :D )

Imam bayildithumbnail_IMG_20200330_192905__01
Pour 4 personnes

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 1h10 (selon CVF, et nettement plus selon moi)

- 4 aubergines
- 100 gr de raisins secs 
- 2 gousses d'ail (ici 4)
- 4 oignons
- 8 tomates (2 boîtes Polpa Mutti)
- 2 brins de thym (complètement oublié)
- 2 feuille de laurier (idem...)
- 15 cl d'huile d'olive
- sel, poivre
- 1 bonne poignée de pignons de pin
- Parmesan râpé (selon vos goûts)

Préchauffer le four thermostat 6 (180°C).
Couper les aubergines en deux dans la longueur,
faire des croisillons sur la chair,
saler , poivrer, huiler la face coupée,
poser dans un plat à four et enfourner pour 20 minutes
(ici 30-35).
Pendant ce temps faire gonfler les raisins l'eau tiède.
Peler et hacher les oignons et l'ail.
Peler les tomates, les épépiner et les concasser.
Sortir les aubergines du four,
le baisser à 150°C (thermostat 5).
Récupérer la chair des aubergines 
en essayant de ne pas percer les coques.
Les remettre dans le plat allant au four.
Réservez les chairs.
Dans une sauteuse, faire fondre les oignons et ail 
dans 3 cuillères à soupe d'huile d'olive.
Puis ajouter les tomates, les raisins égouttés
et la chair des aubergines.

Saler, poivrer et laisser mijoter 20 minutes.
(et c'est là que j'aurai du goûter,
les aubergines manquaient cruellement de cuisson...).
Donc à mon avis,
laisser mijoter une bonne trentaine de minutes,

cela doit compoter...
Répartir cette farce dans les coques,
parfumer d'un filet d'huile d'olive,
thym et laurier émietté
(ou pignons torréfiés et parmesan),
enfourner pour 30 minutes.
N'hésitez pas à piquer les bouts d'aubergines
pour constater s'ils sont fondants.
Sinon, rallonger la cuisson...
A vue de nez, la cuisson aurait pu être prolongée
d'une bonne vingtaine de minutes.
Nous avons dégusté ce plat accompagné de riz.


Pour toutes celles et ceux
qui auront eu le courage de lire jusqu'au bout,

petit secret :
Le nom de ce plat turc signifie :
"Qui s'est évanoui de bonheur
devant la succulence de ce plat..."



 

Posté par manouecuisine à 09:43 - Cuisine Végétarienne - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 28 mars 2020

Biscuits Douceur vanille/citron

Pour une cinquantaine de biscuits

  • 500 g de farine
  • 150 g de sucre en poudre (avec gousses de vanille inside)
  • 200 g de beurre salé
  • 120 grammes d'eau
  • 0,5 sachet de levure chimique
  • 5 gouttes d'huile essentielle de citron

Dans un pichet allant au micro-ondes
faire chauffer deux fois 2 minutes le beurre, le sucre et l'eau.
Bien mélanger.
Laisser reposer et refroidir.
Dans un saladier, mélanger la farine et la levure.
Et y incorporer le mélange du pichet
et les gouttes d'huile essentielle.

Tout mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.
Oublier au frais 4 ou 5 heures,
jusqu'à ce que la pâte vous semble facile à travailler.
Préchauffer le four à 185°C.
Fariner le plan de travail, y étaler la pâte
et emporte-piécer les biscuits.
Ici, j'utilise un emporte-pièce
de la marque STADTER (Brigitte Keks)

qui permet de marquer des petits mots doux sur les biscuits !
Top pour les anniversaires,
jours de l'An, déclarer son amour,...Bref !

Toutes les occasions sont bonnes...
Poser les biscuits sur une plaque
recouverte d'une feuille de cuisson silicone

ou papier sulfurisé et laisser cuire 12-13 minutes.
Ma première fournée était un peu blanche,
donc bien surveiller.

biscuitsdouceur1IMG_20200326_163859__01

 J'ai décidé de les enrubanner d'un fil bonbon 
(pour donner un air de paquet cadeau)

biscuitsdouceur2thumbnail_IMG_20200326_164033__01

 Les enfants étaient ravis de la petite attention
accompagnant leur goûter

biscuitsdouceur3IMG_20200326_164105__01

 Et on a tous besoin d'un peu de douceur...
Alors quand elle est sucrée, c'est encore mieux !

biscuitsdouceur4IMG_20200326_191838__01

Posté par manouecuisine à 10:00 - Cuisine sucrée - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 23 mars 2020

Le fameux poulet au Coca Cola

pouletcocaIMG_20200322_121853__01

Le fameux poulet au Coca Cola !
Oui, vous ne rêvez pas !
Cela fait quelques années que cette recette
est devenue un incontournable à la maison,

et il me semble ne n'avoir jamais bloguée.
Alors, comme, en ce moment, j'ai du temps,
(Confinement J8)
et que l'on passe un temps hallucinant aux fourneaux,

là voici enfin !
La liste d'ingrédients est minimale 
Le temps de préparation l'est également
et la réussite est maximale !
Vous allez épater la galerie, 
succès assuré !

pouletcocathumbnail_IMG_20200322_100859__01

- 1 poulet
- 1 canette de Coca-Cola
-  sachet de soupe à l'oignon déshydratée
- 2 oignons (facultatif, mais plus gourmand)
- épices (facultatif)
- sel, poivre

Placer le poulet dans une cocotte allant au four.
Saler, poivrer.
Le recouvrir des oignons grossièrement émincés,
du contenu du sachet de soupe à l'oignon déshydratée,
et verser sur le tout la canette de Coca-Cola.
IMG_20200322_101004__01
Fermer la cocotte (ici UltraPro 5 Litres)
et laisser cuire deux heures
à four préchauffé 210°C,
en retournant et arrosant à mi-cuisson.
Déguster dès la sortie du four,
ici accompagné d'une purée de pommes de terre.
Ce poulet sera délicieusement laqué,
lègèrement sucré-salé

pouletcocaIMG_20200322_121853__01

 

 

Posté par manouecuisine à 10:25 - Cuisine de poulet - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 21 mars 2020

40 idées de recettes super-Thon-iques

Il y a quelques jours,
je suis tombée sur un article top de l’excellent blog de Papilles et Pupilles, cliclic
qui nous donnait 40 idées de recettes pour cuisiner à partir de boîtes de sardines cliclic.
Du coup, j’ai décidé de rebondir, chez nous,
nous ne sommes pas tellement "sardines", mais plutôt "thon"...

Je me suis inspirée des idées d'Anne
et y ai ajouté d’autres idées et d’autres recettes.

Ainsi, je peux vous proposer 40 idées de recettes à réaliser à partir de boîtes de thon.
Vous connaissez mon humour immature et de bon aloi,
Voici le titre de mon billet :
Puisque le thon m’est compté… 😃
Attention à bien orienter vos choix sur les qualités de boîtes de thon,
dans certaines sont trouvés des taux de métaux lourds
(arsenic, plomb) en quantités...
Petites pistes de lecture ici : https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/33095/metaux-lourds-thon-en-boite-pollue-de-mercure-darsenic

et là : https://www.bioaddict.fr/article/protection-des-oceans-quelle-boite-de-thon-choisir-a4609p1.html

Résultat de recherche d'images pour "thon boîte recettes"

Puisque l'on ne manque pas de temps en ce moment...
et sinon :

N'hésitez pas à ajouter votre petit grain de sel, cela allongera la liste d'idées...

  • En accompagnement de pommes de terre vapeur .
  • L’écraser avec du beurre, une petite échalote ciselée,
    quelques gouttes de jus de citron et tartiner sur du bon pain toasté. Miam !
  • En tarte avec des tomates confites du thym et du romarin.
  • En fond de tarte Fouzytout mélangé avec une moutarde à l’ancienne,
    et vous recouvrez le tout de vos restes mélangés
    à 3 œufs + 1 briquette de crème liquide + fromage râpé.
  • Pommes de Terre fourrées au thon
    : Cuire les moitiés de pommes de terre à la vapeur.
    Creuser un peu au milieu.
    Rajouter le thon écrasé (thon à l’huile + thon citron mélangés),
    saler un peu et poivrer.
    Recouvrir de fromage.
    Passer au four chaud pendant 10 minutes.
    Servir avec une salade verte avec une vinaigrette aux câpres ou aux salicornes
    (pour votre vinaigrette, n’hésitez pas à utiliser l’huile des boîtes de thon).
  • En salade avec des petites pommes de terre grenaille,
    de la ciboulette (on assaisonne avec du jus de citron et de huile).
  • En salade avec des pommes de terre tièdes et de l’échalote.
  • Pour l’apéro, écraser (un peu) le thon,
    le délayer avec un petit peu de fromage frais et dessus émietter quelques « Tuc »
    ou quelques cacahuètes concassées. Histoire d’apporter du croquant.
    Passer au four… C’est très bon.
  • En rillettes avec du Saint Môret, du sel et du poivre.
    A tartiner sur du bon pain ou sur des Cracottes.
  • Toujours en rillettes mais cette fois avec du beurre, du sel, du poivre, du citron.
  • Encore en rillettes mais avec un fromage frais de chèvre et une échalote.
    On peut en farcir des feuilles d’endives
    ou tartiner sur des tranches de patates douces cuites une vingtaine de minute au four.
  • Un cake avec sardine ou thon et tomates séchées.
  • Une farce avec restes de riz ou restes de semoule,
    mayonnaise et quelques herbes.
    En farcir des poivrons ou des tomates...
  • Plat réunionnais : On fait revenir des oignons
    et de l’ail avec un petit bout de gingembre écrasé
    dans une cuillère d’huile de tournesol.
    Quand tout commence à dorer on met une cuillère à café de curcuma
    et des tomates coupées en dés…et quand ça a compoté,
    on rajoute le thon égoutté et on couvre 10 mn…
    On peut rajouter des herbes aromatiques thym, coriandre…
    et avec du riz blanc, un régal.
  • En risotto, vous faites votre risotto classique (riz-bouillon-vin blanc- échalotes)
    et les dernières cinq minutes de cuisson, vous y ajouter des billes (merci la cuillère parisienne) de thon
    (que vous avez mélangé à du Boursin Cuisine) 
  • Avec du riz, des lentilles, et une vinaigrette !
  • Fondus avec une boîte de tomates pelées, un peu de vin blanc,
    un oignon, des olives (bref c’est qui traîne dans le frigo)
    des cornichons, et ça fait une sauce de ouf pour des pâtes !
  • Dans les poêlons de raclette avec fromage à raclette et œufs de caille ! Mamamia !
  • Une farce pour les bricks, samoussa ou briouat :
    Thon écrasé avec reste de purée + 1 œuf + Vache qui rit
    et zou en farce plié dans le briouat,
    il n’y a plus qu’à cuire et se régaler.
  • Riz + 1 boîte ratatouille ou sauce tomate + thon émietté + fromage râpé,
    le tout mélangé et gratiné au four.
  • Un riz blanc beurré tout bête et le thon écrasé dedans,
    avec des œufs durs écrasés à la fourchette.
    Totalement régressif mais si bon !
  • Faire une béchamel, mélanger avec le thon écrasé.
    Etaler sur des tranches de pain, parsemer de fromage râpé et faire gratiner.
  • Dans des lasagnes (vous pouvez également y adjoindre d’autres poissons…)
  • Dans un hachis : même punition  qu’idée précédente
  • Dans un dahl de lentilles aux citrons confits
  • Ecraser le thon pour mettre sur une tartine frottée à l'ail avec de l’avocat.
  • En lasagnes thon/poivrons cliclic
  • Thon écrasé mélangé à des juliennes de pommes vertes et échalotes + citron
     : Waow en verrines pour l’apéro !
  • En crumble: émietter le thon, le remettre dans sa boîte.
    Faire un crumble avec 1/4 parmesan et beurre et 1/2 farine. Et des noisettes concassées. Parsemer et faire dorer
  • Œuf mimosas farci avec jaune d’œuf et thon écrasé.
  • Dans des pâtes (Conchiglionni) avec câpres, citron confit, cumin, échalotes et persil plat.
  • Une sauce « thonique » : Faire roussir oignon, ail, thym, tomates, curcuma et piment.
    Ajoutez le thon et servez avec du riz blanc + un caviar d’aubergines !
  • En taboulé, mille saveurs : clicliclic
  • Tacos de thon ! Avec quelques gouttes de citron 
  • Une tarte fausse pissaladière avec pâte à pizza tombée d’oignons olives noires et sardines.
  • Verrines thon/poivrons confits/fromage frais
  • Verrines thon/maïs/riz froid/ chantilly salée
  • Trifle : au fond du verre cacahuètes et/ou chips écrasées + couche supérieure : fromage blanc légèrement salé + échalotetroisième couche thon citronné dilué au fromage Philadelphia + dernière couche re : verre cacahuètes et/ou chips écrasées et une feuille de coriandre
  • Dans des palmitos (sur une pâte feuilletée vous tartinez d'écrasé de thon/olives noires concassées/Boursin cuisine/fromage râpé) rouler rouler, découper et zou au four une vingtaine de minutes, voilà des Palmito pour l'apéro !
  • Sur des chips chinoises aux crevettes : Mettre une cuillère de thon écrasé et mélangé à du yaourt à la grecque + citron + ketchup ou mayo  MIAM !

Bonne journée, prenez soin de vous. 

Posté par manouecuisine à 12:04 - Cuisine maritime - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 29 février 2020

Achards carottes, pommes, poire en pickles

achardsthumbnail_IMG_20200229_115718__01

 Du monde à la maison,
allez zou : je dégaine mon rougail saucisses.
Comme d'habitude, avec du riz.
Comme d'habitude, avec du caviar d'aubergines...
Et là, j'avais envie de préparer un truc un peu rigolo,
original et qui saura séduire les palais de mes invités..

Les achards, je suis toujours déçue de mes tests et performances...
Mais que sont les achards ?

Les achards 
(étymologie de l'Hindi achaar ou du Malais atchar,
ou du Persan atchãrd),
sont une spécialité culinaire sud-asiatique
qui accompagne généralement les carris.

Utilisée par les marins portugais pour conserver les aliments,
la recette s'est répandue dans tout l'Océan Indien,
jusqu'au Pacifique. 
On en retrouve par exemple en Nouvelle-Calédonie,
(notamment achards de légumes, de bambou, de citrons,...).

Elle se compose de menus morceaux de légumes
(haricots verts, chouchou, carotte, chou palmiste, citron…)
qu'on a fait blanchir puis macérer dans une saumure légèrement huilée,
où entrent le gingembre, le curcuma, le piment.

En me promenant sur les blogs,
je suis tombée sur Cookile Paradise 
et je pense avoir régalé mes amis avec cette recette

(suivie presque scrupuleusement à la lettre,
sans les piments et avec une poire en plus)

Ingrédients

- 250g de piment vert oiseaux (pas utilisés, ici)

- 1 poire bien ferme

- 2 pommes vertes granny smith 

- 4 moyennes carottes

- ½ citron vert

- 1 à 2 gousses d’ail

- 1 c.c. de miel d’acacia

- 2 c.c de graine de moutarde

- ½ c.c. de curcuma

- 1 c.c. de moutarde + graine (vinaigrée)

- 4 c.s. d’huile de tournesol

- 1 c.s. d’eau

- Sel du moulin

- 2 à 3 bocaux 

 Préparation

Eplucher l’ail et l’émincer.
Eplucher les carottes les découper en petit dés
et émincer également les pommes et poire en petite brunoise.
(Emincer les piments,
je vous conseille de porter des gants pour cette opération.)
Dans une poêle mettre à chauffer 1 c.s. d’huile,
ajouter l’ail et remuer.
Incorporer les épices, mélanger,
ajouter l’eau et  laisser cuire 1 minute à feu doux.
Incorporer le miel, remuer, mettre les piments,
les dés de pommes-carottes,
mélanger et cuire pendant 1 à 2 minutes.
Hors du feu ajouter la moutarde vinaigrée,
les dés de poire, 
quelques gouttes du jus de citron vert
et mélanger à nouveau délicatement.

Laisser refroidir l’achard,
remplir les bocaux et ajouter le reste d’huile pour la conservation.
L’achard se garde au réfrigérateur
et il sera prêt à déguster au bout de 48 heures.
Plus il se conserve, plus le goût est meilleur,
la durée maximale peut aller jusqu’à un mois.
L’achard est idéal pour accompagner un plat et lui apporter du relief !

Posté par manouecuisine à 17:52 - Cuisine Végétarienne - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 2 janvier 2020

2020 sera divin !

VOEUX2019thumbnail_IMG_20200102_094234__01VOEUX2019thumbnail_IMG_20200102_094253__01

 Chères lectrices, Chers lecteurs,
à tous, je vous souhaite :
de passer une délicieuse et merveilleuse année 2020.
Qu'elle soit emplie de petits toasts d'amitié,
de bulles de bonheur,
de veloutés de réussites, de sautés de joie, 
quelques sauces surprises, des salades de bonnes idées,
d'authentiques soufflés de douceurs,
évidemment une bonne santé sur un plateau,
le tout agrémenté d'or et d'argent !!!
Je vous embrasse de tout mon coeur
Et vous remercie de me suivre 
(certains depuis 2005....)

Posté par manouecuisine à 12:59 - Voyages - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 25 décembre 2019

Canapés de patate douce fraîcheur de saumon et pesto de roquette

canapepatatedoucepestoroquettethumbnail_IMG_20191225_134933__01

Pour un gros apéro 8-10 personnes
- 4 patates douces (plutôt fines)
- une lichette d'huile d'olive
- sel
- Saint-Môret
- une demi-briquette de crème liquide ferme
- quelques tranches de saumon fumé
- jus d'un demi-citron
- 220 grammes de roquette
- 1 petite gousse d'ail
- 80 grammes de Parmesan
- 80 grammes de pignons de pin
- huile d'olive
- sel, poivre à votre convenance

Mettre le four en préchauffage à 180°C.
Eplucher les patates douces,
les débiter en rondelles de 1 cm d'épaisseur,
les poser sur une feuille de cuisson
les huiler légèrement, saler et les mettre à cuire
pendant 20-22 minutes.

Vérifier avec une pointe de couteau.
Elles ne doivent pas être toute molles,

car elles serviront de base aux canapés.
Réserver au frais.
Dans un saladier, mélanger le Saint-Môret
en le détendant avec un peu de crème liquide.

Y ajouter le jus de citron et le saumon en petites lanières.
Si vous avez de la ciboulette,
ou une minuscule échalote, faites vous plaisir !

(rupture ici...).
Réserver au frais.
Mixer ensemble roquette, gousse d'ail, Parmesan, 
pignons de pin 
et huile d'olive.
Tout peut bien évidemment se préparer à l'avance.
Pour le dressage, 
sur chaque rondelle de patate douce,
vous mettez un peu de votre préparation saumonée
puis le pesto
et zou ! en route pour l'apéro !


 

Et je vous souhaite à toutes et tous un Délicieux Noël !

Posté par manouecuisine à 21:48 - Apéritif - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 5 novembre 2019

Quatre quarts d'anniversaire (donc chocolaté)

gatoannivLouisIMG_20190924_115848__01

 Louis n'avait pas d'idée précise
de gâteau d'anniversaire pour ses 11 ans.
Et cela tombait bien,
je n'avais pas précisément de temps cette fois-ci..
Du coup, j'ai démarré rapido
des dômes choco-guimauve
en me disant que si je n'avais pas
le temps de préparer un gâteau,
nous aurions au moins cela
pour planter une bougie et fêter l'évènement
mais coup de bol,
nous sommes fans de quatre-quarts à la maison
et j'avais la recette de celui de
Mamie Raymonde sous le coude clic clic 


  • 5 oeufs , les peser avec la coquille
    et cela vous donne le poids pour chaque quart
  • Sucre
  • Farine
  • Beurre
  • 1 cuillère à soupe de rhum
    (surtout pas le poids des 5 oeufs :D )
  • 1 sachet de levure alsacienne

100 grammes de chocolat noir à pâtisser

Mélanger jaunes + sucre à la cuillère en bois pendant ½ heure
Cela doit gonfler et devenir blanc.
Rajouter doucement la farine tamisée
et un paquet de levure alsacienne à la fin.
Faire fondre un peu le beurre et en rajouter
si nécessaire pour aider à remuer la farine.
Rajouter 1 cuillère à soupe de rhum et le reste du beurre.
Battre les blancs en neige (avec une pincée de sel).
Cela doit gonfler et devenir blanc.
Rajouter doucement la farine tamisée
et un paquet de levure alsacienne à la fin.
Faire fondre un peu le beurre et en rajouter
si nécessaire pour aider à remuer la farine.
Rajouter 1 cuillère à soupe de rhum et le reste du beurre.
Battre les blancs en neige (avec une pincée de sel).
Verser les blancs en neige
et les incorporer délicatement 
(surtout tourner doucement à la fin).
Graisser le moule à cake avec du beurre.
Préchauffer le four juste quelques minutes.
Faire cuire 160°C (thermostat 5-6) pendant 1 heure.
Position dans le four : 1/3 en bas (éviter d’ouvrir la porte du four).
Une fois que le quatre-quarts est cuit et froid, 
le couvrir du chocolat fondu au micro-ondes 2 minutes à 500 watts,
et de la déco de votre choix !

gatoannivLouis2IMG_20190924_115837__01
J'y ai donc ajouté du chocolat fondu
Des Chamallows, des petites billes de chocolat
Et les fameux dômes choco-guimauve clicclic

gatoannivLouisClementJulesFB_IMG_1569265904357__01Et tout était succulent,
et Louis a pu souffler ses onze ans enflammés,
et c'était parfait !

Posté par manouecuisine à 15:21 - Cuisine sucrée - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 3 novembre 2019

Clafoutis mille vitamines mille minéraux

Consommés depuis la nuit des temps,
les fruits secs sont à la base de nombreuses cuisines ethniques.
En plus des nombreux avantages santé qu’ils apportent,
ils offrent des saveurs intenses qui complètent la plupart des plats.

Côté bénéfices, la liste est longue.
Les raisins secs luttent contre l’ostéoporose
grâce à leur teneur en bore.
Les abricots secs contre l'hypertension
grâce à un faible taux de sodium
et une quantité importante de potassium.
Par un apport calorifique de qualité,
les dattes donnent un coup de boost
lors de petites fatigues et manques d’énergie.
Les pruneaux sont connus
pour être le fruit sec anticonstipation
: merci aux fibres et au sorbitol
qui aident le transit intestinal
par une action laxative.
Les noix, quant à elles,
aident à combattre le mauvais cholestérol.

De par leur faible teneur en eau,
inutile d’être nutritionniste pour savoir
que les fruits secs sont plus riches que leurs homologues frais
à quantité équivalente.
En moyenne,
100g de fruits secs contiennent entre 200 et 300 kcal.
Par ailleurs, ils sont une véritable mine de nutriments,
fibres, oligo-éléments et ne possèdent pas de cholestérol.
Voilà pourquoi les marathoniens
et autres sportifs d’endurance les adorent.

  • 200 grammes d'abricots secs
  • 200 grammes de pruneaux secs
  • 200 grammes de raisins secs
  • 25 cl Lait
  • 3 oeufs
  • 60 grammes de farine
  • 20 grammes de  beurre salé
  • noisette pour le moule
  • 90 grammes de sucre


Dans un saladier, fouetter les œufs avec le sucre
jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Incorporer la farine et bien mélanger.
Délayer avec le lait et le beurre fondu
et mélanger pour obtenir une pâte fluide et homogène.
Préchauffez le four à 180°C (th.6).
Couper les fruits en deux ou en cubes.
Répartir les fruits dans un moule rectangulaire beurré
puis verser la pâte.

Enfourner pour 30 min.
Servir tiède ou froid.

clafoutiIMG_20191002_081108__01[12206]

 

Posté par manouecuisine à 16:53 - Cuisine sucrée - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 21 octobre 2019

Babka cake

Babka cake

Babka

Ce Babka a été trouvé sur CuisineAZ
quand j'ai vu sa tête, je me suis dit : "il me le faut il me le faut...."

babkacakethumbnail_IMG_20191009_170432__01


->>> Voilà donc la tronche de mon ou ma Babka,
qui ressemble fortement à un marbré
dans lequel on aurait ajouté des pépites de chocolat.

Du coup, je vous ai glissé à la suite de chaque ingrédient
les quantités trouvées sur le site un déjeuner au soleil cliclic

Le babka est un gâteau traditionnel
polonais et d’Europe de l’Est en général,
qui ressemble au kouglof d’Alsace.
C’est une délicieuse brioche au chocolat
que l’on sert habituellement le dimanche de Pâques.

GUIDE DE PRÉPARATION : BABKA

INGRÉDIENTS

  • Pour la brioche :
  • 500 ml de farine /ou/ 530 grammes
  • 1/4 c. à café de sel
  • 125 ml de lait tiède /ou/ 120ml ou eau
  • 30 ml de sucre /ou/80 gr + 1 cc de miel
  • 5 ml de levure /ou/ 3 gr sèche ou 9 gr fraîche
  • 2 œufs /ou/ 3 oeufs
  • 125 ml de beurre /ou/140gr
  • Pour la garniture :
  • 2 c. à soupe de beurre /ou/ 70 gr de beurre
  • 2 c. à soupe de cacao /ou/ 1 cs 
  • 2 c. à soupe de sirop de maïs /ou/ rien du tout
  • 125 ml de pépites de chocolat // 180 gr de chocolat
  • Pour la dorure :
  • 1 œuf
  • 1 c. à soupe d’eau

PRÉPARATION selon CuisineAZ

Faites tiédir le lait et ramollir le beurre.
Beurrez un moule à pain de 24 x 10 cm.
Commencez par préparer la brioche en mélangeant la farine
et le sel dans le bol du robot pétrin.
Creusez un puis au centre puis versez le lait tiède,
le sucre et la levure et mélangez bien le tout.
Ajoutez les œufs entiers et pétrissez pendant 2 minutes.

Incorporez le beurre mou
petit à petit et continuez le pétrissage
pendant encore 3 minutes.

Quand la pâte est bien homogène,
huilez un petit saladier
puis déposez la boule de pâte
et recouvrez d’un film plastique.
Laissez reposer pendant 1 heure environ au dessus d’un radiateur.

A présent,
préparez la garniture au chocolat
en mélangeant dans un bol le beurre,
le cacao et le sirop de maïs.

Sortez la boule de pâte et
déposez-la sur un plan de travail fariné.
Au rouleau,
abaissez la pâte en un grand rectangle,
puis répartissez la garniture de chocolat dessus.
Ajoutez les pépites de chocolat.

Faites rouler alors les deux extrémités de la pâte
sur elles-mêmes jusqu’à ce qu’elles se rejoignent
et déposez le babka dans le moule beurré.

Préchauffez votre four à 180°C (Th.6).
Recouvrez le moule de film plastique
et laissez gonfler encore une demi-heure
dans un lieu de préférence tiède et humide.
La pâte doit alors dépasser de 5 cm du bord du moule.

Pendant ce temps, 
mélanger l’œuf et l’eau dans un bol.
Badigeonnez ensuite la surface de la pâte.
Enfournez 35 minutes 
jusqu’à ce que le babka soit bien doré
et laissez tiédir avant de déguster
PREPARATION selon un Dimanche au Soleil :

. Préparer la pâte (plusieurs heures à l’avance, ou, encore mieux, la veille).
Mélanger la levure dans un verre avec la moitié de l’eau.
Dans un saladier ou, encore mieux, le bol d’un robot,
mélanger la farine avec le sucre, le sel et le zeste de citron.
Former un trou au centre et y verser le mélange levure/eau,
le miel et le reste de l’eau.
L’incorporer à la farine à l’aide d’une cuillère
ou du crochet du robot.
Ajouter ensuite les oeufs un à un
tout en continuant de travailler la pâte,
jusqu’à ce qu’elle soit souple, homogène
et se détache des parois. 
2. Incorporer ensuite en petits morceaux (en 8-10 fois)
le beurre graduellement et n’ajouter la dose suivante
que si la précédente est déjà absorbée.
La pâte va devenir très élastique
(former des sortes de cordes)
et se détacher des parois (pas forcément complètement,
dans ce cas ajouter un tout petit peu de farine).
Quand la pâte est homogène et molle (c’est normal),
la badigeonner d’huile puis couvrir le saladier de film alimentaire.
Laisser lever dans un endroit tiède au moins deux heures
(la pâte doit doubler de volume)
ou bien mettre le tout au réfrigérateur pendant une nuit.
Une fois levée, la mettre quand même 30 min au frais
(c’est plus facile à travailler après).
3. Préparer la garniture (le jour même ou le lendemain selon besoin).
Dans une casserole faire fondre à feu doux
ou au bain-marie le chocolat
avec le beurre et ajouter le cacao.
On doit obtenir une sorte de crème fluide
4. Reprendre la pâte,
l’écraser avec les mains pour retirer l’excédant d’air.
Diviser en deux ou trois pâtons de mêmes dimensions.
En prendre un et couvrir l’autre ou les deux autres de film alimentaire.
Krantz ou babka au chocolat recette et photos pas à pas
Krantz ou babka au chocolat recette et photos pas à pas (1-2-3)
5. Étaler un pâton en forme rectangulaire à quelques mm d’épaisseur (3-4).
Étaler dessus la moitié ou un tiers (selon que l’on prépare 2 ou 3 pièces)
de la garniture au chocolat plus le sucre
sur la surface en laissant une marge sur les bords de 2 cm environ
(photo 1).
Rouler la pâte dans le sens de la longueur
(photo 2 et 3).
À ce stade on peut aussi recouvrir le saucisson
de film alimentaire et le passer 10 mn au congélateur
(cela facilite les étapes suivantes,
je le fais souvent mais pas ici pour les photos).
6. À l’aide d’un couteau bien affuté,
couper en deux la pâte dans le sens de la longueur
(ne pas s’inquiétez s’il y a du chocolat partout !)
(photo 4)
puis rouler de manière régulière les deux bouts
(photo 5).
Couper si besoin les extrémités
afin que la brioche rentre tranquillement dans le moule à cake
(il ne faut pas trop superposer les couches,
autrement elles vont mal cuire, c’est du vécu).
Ces morceaux (parures)
peuvent être ensuite cuits séparément style mini brioches.
7. Poser délicatement cette tresse dans le moule à cake bien huilé
(ou recouvert de papier cuisson).
Couvrir le moule de film alimentaire et
laisser lever une heure environ dans un endroit tiède.
La pâte doit augmenter autour de 20%
(donc un peu moins que doubler de volume)
(photo 6 après levée).
Procéder de même avec le reste de pâte
et de farce ou bien, former le rouleau farci
(sans le couper, photos 1, 2 et 3),
recouvrir de film alimentaire et congeler**
Babka au chocolat ou Krantz (brioche marbrée) photos pas à pas
Babka au chocolat ou Krantz (brioche marbrée) photos pas à pas (4-5-6)
8. Préchauffer le four à 180-190°C (statique).
Quand la brioche a levé,
enfourner pendant 30 minutes environ
: elle doit gonfler, lever et en filant la pointe d’un couteau dedans
(si possible un peu loin du chocolat)
elle doit ressortir sèche
9. Pendant ce temps préparer la sirop.
Porter à frémissement l’eau avec le sucre
jusqu’à ce que celui-ci soit dissout.
Laisser tiédir.
Sortir la brioche du four et
badigeonner les gâteaux de sirop tout de suite
en plusieurs fois de manière à ce qu’ils s’en imprègnent.
On peut aussi utiliser du sirop d’érable
(encore plus simple).
Servir tiède (divin avec le chocolat encore tiède)
ou à température ambiante.
Conseils :
– Conservation : une fois cuits et refroidis,
les babka se conservent bien à température ambiante
recouverts de film alimentaire pendant deux jours (si vous résistez 😉)
– **Pour s’organiser : vous pouvez, comme indiqué,
laisser lever une nuit au frais et procéder à la garniture,
levée et cuisson le lendemain.
Si les quantités vous semblent trop grandes
(difficile de diviser) pas de soucis, faites 2 à 3 babka,
cuisez-en un et congelez les rouleaux avec le chocolat bien recouverts de film alimentaire.
Il suffira de les reporter à température ambiante 2 à 3 heures
(ou bien une nuit au frais) puis de couper, tresser, faire lever et cuire…
quand vous en avez besoin. Je le fais souvent
et ainsi nous avons de la brioche au chocolat
pour le petit déjeuner toute la semaine.
– Ici la garniture est au chocolat mais vous pouvez remplacer
par une pâte à tartiner,
une confiture ou même un mélange de beurre et de cannelle.
– * Concernant la farine,
la recette d’origine (voir plus bas) préconise de la farine ordinaire
mais je ne suis pas tout à fait d’accord
et préfère mettre toutes les chances de mon côté.
Si l’on veut un beau moelleux,
un côté souple typique d’une brioche
il faut une bonne farine.
– Ne soyez pas tentés de diminuer la quantité de beurre
 dans la garniture
(d’ailleurs je l’ai déjà fait par rapport à la recette d’origine,
voir plus bas), elle sera trop sèche.
Il en faut pour la texture.
Après si vous utilisez une pâte à tartiner bien sûr pas besoin de beurre 🙂

– Cette base de brioche n’est pas la brioche parisienne 
(avec beaucoup plus de beurre et à la mie filante)
mais une base plus classique,
plus légère on va dire,
presque un pain brioché parfait pour ce type de dessert
et avec cette garniture.
– N’omettez pas le sirop,
d’une part la brioche sera légèrement plus sèche
mais surtout il permet une bonne conservation,
un joli visuel et apporte de la douceur
(la brioche et le chocolat en soi sont peu sucrés).
Le sirop d’érable est une bonne alternative
(plus chère mais plus rapide et avec un bon goût).
– La recette est inspirée
de Ottolenghi et son livre Jérusalem .
Je l’ai réalisée à plusieurs reprises
et du coup j’ai modifié des petites choses pour qu’elle soit plus à mon goût
(je la trouvais surtout un poil trop sucrée).
J’ai gardé la base de la brioche 
qui est super
mais pour la garniture,
j’ai diminué le beurre de moitié,
le sucre et augmenté la quantité de chocolat.
Je n’ai pas mis les noix de pécan ici (qui s’y marient à merveille)
car je n’en avais plus. J’ai aussi diminué la quantité de sirop. Voilà vous savez tout.

Posté par manouecuisine à 14:43 - Cuisine sucrée - Commentaires [0] - Permalien [#]

Version XML