Les gamelles d'Emmanuèle

Mes aventures et mésaventures culinaires, gastronomiques et gourmandes...

mercredi 8 juin 2022

Brownie fondant, tellement fondant... A la pâte de pistache

L'heure du goûter approchant,
une envie de chocolat me turlupinant,
mais en convalescence forcée, 
impossible de passer des heures aux fourneaux...
J'étais partie sur un brownie à la crème de pistache,
surmonté d'un crémeux pistaché
puis d'un glaçage noir,
et cela s'est finalement terminé en brownie
dans lequel
j'ai directement incorporé ma crème de pistache
et zou !

En voiturette Paulette !
L'intéressée comprendra 

  • 100 g de chocolat noir 70% de cacao,
    et 25 g de chocolat lait, détaillés en morceaux
  • 110 g de beurre salé, coupé en morceaux
  • 80 g de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • 75 g de farine de blé
  • 100 g de pistaches, décortiquées et non salées
  • 25 g de pâte de pistache.

Préchauffer le four à 180 °C (Th. 6).
Tapisser un moule carré à charnière (30 x 30 cm)
de papier cuisson et réserver.
Ici, j'ai mouillé un moule en silicone.
Mettre le chocolat et le beurre dans le bol,
puis faire fondre 6 min/80°C/vitesse 2. (Thermomix)

Sans Thermomix,
mettre en bain-marie ou micro-ondes (500 watts),
le beurre et le chocolat à fondre.

Ajouter le sucre, les œufs, le sel et la farine,
la pâte de pistache,
puis mixer 1 min/vitesse 4.(Thermomix)

Sans Thermomix,
bien mélanger au fouet.

Transvaser la pâte dans le moule préparé,
parsemer de pistaches entières,
et les enfoncer.
Enfourner et cuire 13-14 minutes à 180 °C.
A la sortie du four, laisser refroidir complètement.

20220608_171753
Zoomez et admirez ce coeur pistache coulant.........

20220608_171808

 

 

Eclatez-vous le bide, c'est une TUERIE !

 

 

Posté par manouecuisine à 20:21 - Cuisine sucrée - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 29 mai 2022

Poireaux vinaigrette mimosa

poireauxthumbnail_20220526_191531

Ici, les poireaux sont moyennement appréciés de Jules,
du coup,
ils sont souvent noyés sous la crème
et le curry ou épices Colombo

afin de les faire passer...
Cette fois-ci,
j'ai eu envie de me faire plaisir,

avec ces jolis poireaux primeurs...
Je les ai fait cuire à la vapeur,
histoire de préserver leurs propriétés nutritionnelles
et leur goût, bien sûr !

Après les avoir bien nettoyés,
et vidé tout le sable et la terre.


Une fois cuits,
je les ai posés sur du papier absorbant
afin d'en retirer l'excédent d'humidité.

Pendant ce temps,
préparer une vinaigrette à la moutarde à l'ancienne,

mettre à cuire deux oeufs 10 minutes,
une fois le temps écoulé, les mettre dans un bain d'eau froide
ce petit choc thermique facilite l'écaillage des oeufs durs.
Les écraser à l'aide d'une fourchette,
c'est tellement joli,
le jaune d'oeuf ressemble à des fleurs de mimosa,
les mélanger à la vinaigrette,
ajouter quelques pluches de persil

et disposer ce mélange sur les poireaux.
Servir aussitôt !

Posté par manouecuisine à 16:34 - Cuisine Végétarienne - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 16 mai 2022

La potée d'Elisabeth (endives/pommes de terre/hachis porc veau)

Bon....OK,
le titre n'est pas le plus sexy de monde,

je sais qu'avec ça,
je ne vais pas attirer les foules sur mon blog..

Bon...Ok,
la photo n'est pas des plus alléchantes,

je songe même à la proposer
au concours de la photo de bouffe la plus moche 2022

(oui, oui, des concours de photos moches existent...
la preuve -> cliclic)

poteeelisabeththumbnail_20220516_084202

 Mais cette recette est si bonne, si facile à réaliser
que nous la faisons régulièrement
alors, je me suis dit : pourquoi ne pas la partager ?

Pour 10 parts
(je préfère en faire une méga quantité

qui dure plusieurs repas)

- 2 ou 3 oignons
- 1 trait d'huile
- une dizaine d'endives coupées en morceaux
- une dizaine de pommes de terre épluchées
(on n'arrive pas encore à se décider
si on préfère avec des chairs fermes
ou des pommes de terre à purée...)
- 2 paquets de hachis porc/veau aux herbes (à peu près 800 grammes)
- poivre (sel inutile au vu de ce que contiennent les viandes de hachis)
- sucre (facultatif) 

Dans une grosse sauteuse,
faire revenir les oignons émincés

dans votre huile.
Moi, je démarre toujours un coup de bien chaud,
ce qui fait hurler Seb, mais j'aime frôler le roussis....
Ajouter la viande en cubes ou boulettes
et forcer un peu le feu,

pour la saisir.
J'aime assister à la réaction de Maillard
autrement appelée glycation,
qui est une réaction chimique, intervenant
lors de la cuisson d'un aliment contenant un acide aminé
(constituant élémentaire des protéines) et du sucre.
Se forme alors une coloration brune plus
ou moins foncée et des arômes spécifiques selon l'aliment.
Et là, je décolle !
Puis verser vos dés de pommes de terre, bien remuer.
Ajouter ensuite vos endives 
(pour ceux qui ont du mal avec les endives,
vous pouvez saupoudrer d'un léger voile de sucre),
couvrir et laisser cuire à feu doux entre 30 et 45 minutes.
En allant remuer de temps à autre.

Pour les plus gourmands ou les plus audacieux,
vous pouvez ajouter du curry, de la poudre Colombo 
ou même carrément du Maroilles
ou du Reblochon les dernières minutes de cuisson !


Merci Elisabeth pour le partage

Posté par manouecuisine à 09:33 - Cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 8 mai 2022

Poulet Marbella (copié collé d'Yotham Ottolenghi)

J'ai répéré cette recette sur le dingue site de
Valérie, c'est ma fournée cliclic

d'ailleurs, elle vient de publier une recette de baklawas,
qui risque également d'être testée sans tarder....

poulet Marbella thumbnail_20220507_131252

Recette à anticiper
car deux jours de marinade,
mais le résultat en vaut le détour... 

RÉALISATION : POUR 4 à 8 PORTIONS, EN FONCTION DES APPÉTITS !
Marinade
8 cuisses de poulet (pilons + hauts)
5 gousses d'ail écrasées
15g d'origan frais +
quelques feuilles pour le dressage
(je n'en n'ai pas trouvé..., je vais devoir retester avec, bien sûr)
45g de vinaigre de vin rouge
(ici, j'ai utilisé du vinaigre à la framboise)
30g d'huile d'olive
100g d'olives vertes dénoyautées
1 petit bocal de 60g de câpres (il faut 60g de câpres et 30g de leur jus)
120g de dattes Medjool
(prochaine fois je double direct la quantité)
2 feuilles laurier

Jour J
 
120g de vin blanc sec
20g de sirop de dattes (trouvé sur A----N,
mais les bonnes boutiques Bio devraient pouvoir vous fournir)
Sel et poivre noir
Préparation de la marinade :

Versez tous les ingrédients dans le plat, 
sauf le vin blanc et le sirop de dattes. Salez, poivrez.
 
Pour les câpres c'est super pratique,
car il y faudra mettre tout le contenu d'un petit bocal,
ce qui correspondra à 60g de câpres et 30g de jus.
En ce qui concerne l'ail, j'ai mis 5 gousses pilées.
J'ai craint une acidité, mais rassurez-vous,
le sirop de dattes et les dattes rééquilibreront le tout !

Incisez 3 ou 4  fois chaque cuisse jusqu'à l'os,
et déposez le poulet sur les ingrédients :
Il faudra couper les dattes en 4 dans le sens de la longueur
 avant de les mettre dans le plat.  
 
Filmez bien le plat, 
et laissez mariner deux jours. 
Toutes les 12h, retournez le poulet. 

Le jour de la cuisson,
je vous conseille de
 sortir le poulet du réfrigérateur quelques heures avant.
C'est toujours mieux d'enfourner une viande
à température ambiante,
la cuisson sera plus rapide. 
 
Emulsionnez bien le vin blanc avec le sirop de dattes 
Et versez la sauce dans le plat 
En ce qui concerne la cuisson,
il est indiqué dans le livre "50mn à 180°".
Alors, la première fois que Valérie a fait cette recette,
elle avait mis le four à 180°,
et laissé cuire 1h.
La sauce était parfaite,
mais le poulet trop coloré
et pas du tout assez cuit à l'intérieur, à son goût. 
 
La deuxième fois,
elle avait mis le four à 160°chaleur tournante,
et cuit 1h45
.
C'était beaucoup mieux, pour elle.
Si le four est trop chaud,
la sauce sera trop réduite et le poulet n'aura pas le temps de cuire,
je vous conseille donc de cuire ce plat à 160°,
car c'est ainsi que j'ai procédé et ce fut parfait, exquis....
 
Attention :
ce temps de cuisson tient compte du fait
que mon poulet n'était pas froid
quand je l'ai enfourné.
Il était à température ambiante.
Ça peut être un peu plus long si le vôtre sort du frigo.
 
Pendant la cuisson, 
arrosez de temps en temps le poulet avec la sauce 
C'est hyper confit, 
ça embaume toute la maison
et c'est beau !
Servi avec un riz au safran !
Mes invités ont été conquis...

Posté par manouecuisine à 11:53 - Cuisine de poulet - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 8 mars 2022

Blé à la turque

BLEALATURQUEthumbnail_IMG_20220308_183625__01

Depuis le temps que je me délecte 
de ce blé ou boulgour acheté chez Antalya, près de la maison,
pendant que les enfants mangent des Kébabs/frites...
J'ai demandé au cuisinier sa recette
qu'il m'a expliquée en long en large et en travers,
la voici, reproduite du mieux que j'ai pu
mais j'imagine qu'il existe autant de recettes que d'habitants...

Blé à la turque (à la Manue aussi...)

Ingrédients pour 6 grosses portions

  • 4 oignons
  • 2 gousses d'ail
  • 2 c. à soupe bombées de concentré tomates
  • 850 g eau
  • 400 g de blé
  • 1 gros poivron rouge
  • 1/2 sucre
  • sel, poivre
  • huile d'olive
  • 1/2 bouillon de légumes

Mixer oignons, ail
et faire revenir dans un fond d'huile d'olive,
dans une sauteuse.

Ajouter le poivron rouge émincé
en petits dés

et le demi cube de bouillonn de légumes.
Mettre le concentré de tomates
+ 1/2 morceau de sucre,
un fond d'eau.

Laisser cuire, voire, légèrement roussir
en faisant attention qu'il y ait toujours un petit peu d'eau
pour ne pas brûler le fond de sauteuse.
Verser dessus le blé, et l'eau.
Laisser cuire une vingtaine de minutes.
Rectifier l'assaisonnement.
Et régalez-vous ! "Afiyet olsun"!*
*Bon appétit !


Posté par manouecuisine à 20:10 - Cuisine Végétarienne - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 2 mars 2022

Gravlax de saumon

IMG_20220204_181228__01

Mais d'où peut bien venir ce nom ?
Gravlax ?
Ca vous parle ?

Cette recette de saumon mariné, née
en Suède permet de changer du classique saumon fumé,
surtout pour les repas de fêtes,
alors laissons-nous tenter par le gravlax ou gravelax.

Il s’agit donc d’une spécialté scandinave
 dans laquelle le saumon marine grâce à un mélange
de sel, de sucre et d’aneth.

On dit “gravlax” en Suède, “Graved laks” au Danemark,
"Graavilohi" en Finlande, "gravlaks" en Norvège
et "graflax" en Islande.

Ca, c'était pour ceux qui ont envie de voyager un peu...

Le saumon gravlax se présente sous forme de fines tranches.
Comme il s'agit d'une préparation à base de poissons crus marinés
( comme le ceviche ou le carpaccio)
veillez à acheter le poisson le jour même
où vous allez le préparer.

Astuce : des pavés de saumon surgelés,
doucement décongelés,
peuvent également faire l'affaire.
24 heures de marinade sont alors suffisantes.

La préparation d'une marinade gravlax
permet de rendre la chair du saumon fondante et presque translucide.

Pour avoir un gravlax réussi,
il faut un savant équilibre avec 60% de sel et 40% de sucre.
Pour 1kg de poisson, partez sur 60g de sel et 40g de sucre.
Pour donner une saveur délicatement fumée,
vous pouvez remplacer l'aneth par des feuilles de thé fumées.
Ici, pour ajouter une texture un peu sympa et dépaysante,
notre gravlax est saupoudré de graines de sésame.

Le saumon gravlax : mode d'emploi

Il vous faut :

  • un filet ou plusieurs pavés de saumon
  • du gros sel (surtout pas de sel fin)
  • du sucre en poudre
  • de l'aneth
  • des graines de sésame blond ou noir

- S'il s'agit d'un gros filet, le couper en deux dans la largeur
(il sera plus facile à manipuler
et prendra moins de place au réfrigérateur),
en prenant soin de vérifier qu'il ne reste pas d'arêtes.
- Disposer les pavés de saumon dans une grande boîte en plastique Tupp.
(Celles et ceux qui veulent, n'oubliez pas,
j'en ai plein mon garage, dont je me sépare,
demandez-moi ce que vous souhaitez, je cherche...)
Les saupoudrer de sucre puis de gros sel.
Ajoouter ensuite généreusement l'aneth ou le thé fumé
puis les graines de sésame.
- Fermer la boîte et la placer au réfrigérateur.
Laisser mariner pendant 48 heures
en retournant les pavés toutes les 12 heures.
- Au moment de servir, retirez les feuilles de thé ou l'aneth,
et éponger soigneusement les pavés avec du papier absorbant.
Retirer éventuellement les arêtes restantes.
Couper des tranches finement avec un couteau bien aiguisé.

IMG_20220204_181320__01


Posté par manouecuisine à 10:07 - Cuisine maritime - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 5 février 2022

Chou-fleur rôti aux épices douces (sauce tahin facultatif)

choufleurIMG_20220107_121337__01

 

Pour ne rien vous cacher,
le chou-fleur fait ici partie de nos bêtes noires...
Cuit, ça pue dans toute la maison,
cru, c'est uniquement les sommités 
trempées dans des tonnes de mayo 
ou autres sauces à dipper...
Et recouvert de béchamel en gratin
Reste une option peu alléchante...
Alors, quand je suis tombée 
sur une recette de tranches de chou-fleur
bien assaisonnées et cuites lentement au four,
recouvertes de zaatar, me suis dit : Pourquoi pas ?
Why not ?
¿ Porqué no ?

Alors vous coupez votre chou-fleur en grosses tranches relativement épaisses
sinon, elles vont toute s'effriter.
Posées sur une feuille de cuisson,
votre four est déjà en préchauffe à 180°C
Ensuite vous tartinez les tranches d'un mélange huile d'olive, sel, poivre,
paprika cela lui donnera une plus jolie couleur)
et des épices Zaatar.

Le Zaatar est un mélange de thym
(et plus précisément une variété d'hysope),
de l'origan, du calament des champs,
de la sarriette, des graines de sésame grillées,
du sumac et de la marjolaine.
Les épices sont réduites en poudre avant d'entrer dans la composition des plats,
comme le houmous libanais.
Comme pour les autres mélanges d'épices,
la composition du zaatar est fonction de la préférence de l'épicier ;
ainsi, certains d'entre eux ajoutent de l'anis vert,
de la coriandre ou encore du cumin à la recette classique.

Vous enfournez et laisser cuire une bonne trentaine de minutes.
Si cela colore trop, protégez avec un papier alu.

Bonne dégustation.
Avec une petite sauce au tahin, c'est TOP !

Pour la sauce

  • 2 c-à-s de tahini
  • le jus d’½ citron
  • 2 c-à-s d’huile d’olive
  • 2 c-à-s d’eau tiède (pour aider au mélange)
  • 1/2 gousse d'ail émincée
  • sel poivre

    Mélanger tous les ingrédients de la sauce. 

    Et déguster !

 

 

Posté par manouecuisine à 09:00 - Cuisine Végétarienne - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 4 février 2022

La tarte au sucre de Cédric Grolet

IMG_20220202_075413__01

 Je suis souvent fourrée sur le blog 
C'est ma fournée cliclic

J'adore ses photos,
ses explications claires et bien détaillées
et sa rédaction souvent hilarante.
Bref, tout ça pour dire que Valérie
(et son talent, accoudé à celui de Cédric Grolet)
m'a éveillé l'envie de faire une autre "brioche"
que ma classique et néanmoins indétrônable
brioche à la mie filante cliclic

Alors me voilà donc lancée aussitôt lue la recette
dans la réalisation
de la tarte au sucre de Cédric Grolet...

Grand bien nous fasse !

Bah dis donc, elle se mérite cette tarte...
J'ai maudit Grolet et Valérie :
cette pâte était tellement élastique,
compliquée à travailler
(moi qui n'aime pas y mettre les mains...)

Puis je trouvais qu'elle avait insuffisamment levée
lors de ses différentes pousses.

Puis l'odeur pendant la cuisson m'a fait frémir,
et quand,
nous nous en sommes découpés des petits bouts,
histoire d'en laisser pour le goûter...
Waow !
Moi qui étais accro
à ma recette de brioche mie filante de chez Gut....
Me voilà devant un dilemne 
Je vais devoir manger deux fois plus de brioches !
Cette tarte briochée est divinement bonne,
aérienne, douce, goûteuse (merci le beurre),
moelleuse, tendre,
un vrai doudou, elle est parfaite.
Totalement et absolument parfaite. 

Allez je sens l'impatience poindre chez chacun d'entre vous,
voici la recette :

RÉALISATION : POUR UN CERCLE DE 22CM :
 
Recette extraite du Hors-série #6
du magazine Fou de Pâtisserie,
consacré à Cédric Grolet.
 
250g de farine type 45
6g de sel
10g de levure de boulanger fraîche (ou un sachet de 5g en granules)
2 gros oeufs (environ 112g)
30g de sucre
125g de beurre
37g de lait entier 
(j'ai mis du demi-écrémé,
je ne mérite pas d'être battue pour autant)
 
Pour la finition : 
1 jaune d'oeuf
4g de crème liquide entière
20g de beurre salé 
15g de sucre vergeoise brune
Ce qui fait que cette brioche a une texture divine,
c'est le long temps de pétrissage.
Il faut un robot qui tienne la route.
On va devoir pétrir 25mn.
Oui, vous avez bien lu.
On va ainsi bien développer le réseau de gluten,
pour obtenir une pâte élastique, gage de réussite. 
 
Je souhaite bon courage et de belles courbatures
à ceux qui pétriront à la main...
Ici, c'est mon Thermomix qui a géré le pétrissage  !
Attention : 
Cédric Grolet met la farine, le sucre, le sel et la levure émiettée dans le robot.
Ensuite il ajoute les oeufs, puis le lait en filet tout en pétrissant.
 
Je n'ai pas fait comme lui
car j'ai il m'est déjà arrivé de trouver des billes de levure
dans des pâtes et je ne suis pas archi fan...
Je préfère toujours la diluer dans le liquide,
surtout si elle est en granules !
Dans la cuve du robot, émiettez 10g de levure, ou versez 5g de granules 
Versez 37g de lait tiède (40°) 
Mélangez bien (si c'est en granules attendez 1mn, puis mélangez)
Lancer le programme à 37° ou 40° pendant 1 à 2 minutes Vitesse 2.
Ajoutez 250g de farine, 112g d'oeufs (ici 117g), 30g de sucre et 6g de sel 
Pétrissez avec le programme "Epi" pendant 15mn pour ne pas chauffer la pâte :
Ajoutez 125g de beurre froid coupé en dés :
Pétrissez pendant 10mn, toujours avec le programme de pétrissage. 
La pâte est archi collante et assez liquide,
ce qui est normal.
"Ne paniquez pas, tout est sous contrôle".
Dixit Manoue en PLS !
 
Cornez-moi tout ça pour faire une boule 
Et filmez bien. 
Laissez pousser environ 2h 
(ce temps de pousse dépendra de la température !
Ça peut être plus) :
Normalement, Cédric préconise de l'abaisser
au rouleau sur un plan de travail fariné,
pour obtenir un disque de 17cm. 
(Oui,
je suis passée de Cédric Grolet à Cédric tout court, 
j'en ai trop bavé...)
 
Comme Valérie, du blog C'est ma fournée,
je n'ai pas que ça à faire,
alors : J'ai tout copié sur elle !
Je me suis aidée d'un cercle de 18cm, 
que j'ai déposé sur une plaque à pâtisserie micro-perforée +
feuille de cuisson Siplat.
 Ensuite j'ai bien dégazé la pâte, (avec une grosse spatule dure,
je n'aime pas mettre les mains..
Et j'ai fait un lancé de pâte direct, dans le cercle,
en appuyant bien partout , toujours avec ma spatule
et hop là !

J'ai retiré le cercle de 18cm,
et j'ai déposé le cercle de 22cm BEURRÉ.
On peut utiliser un cercle à tarte,
à entremets ou un cercle réglable.
Ou tout simplement un moule. 
 
Le rond n'est pas parfait
car la pâte était un peu trop chaude et s'est vite étalée !

Laisser pousser dans le four éteint pendant au moins 1h.
Elle doit bien arriver jusqu'aux bords du cercle :

Préchauffez le four à 170°
chaleur tournante avec une grille sur le deuxième gradin
en partant du bas.
 
Mélangez 1 jaune d'oeuf avec 4g de crème liquide 
Dorez la tarte au sucre avec la totalité de la dorure 
Coupez 20g de beurre demi-sel en petits morceaux. 
J'ai choisi d'en faire 20, 
Faites 20 trous dans la pâte:
Insérez chaque morceau de beurre dedans :
Saupoudrez uniformément de 15g de vergeoise. 
Comme c'est un sucre humide, c'est difficile à saupoudrer,
alors mettez-la dans une petite passoire
et faites tourner une cuillère dans la passoire,
(ou dans une boule à thé, c'est magique !)
au-dessus de la tarte :
la vergeoise sera ainsi uniformément répartie :

Et ça part au four pour 15mn. 
 
Déposez-la sur une grille, dès la sortie du four. 
 
Cette tarte au sucre sera bien croustillante,
gourmande, avec ce petit goût de cassonade
et de beurre salé 
A refaire, évidemment,
pour celles et ceux qui n'auraient pas compris...
IMG_20220201_180050__01

 

 

Posté par manouecuisine à 09:00 - Cuisine sucrée - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 2 février 2022

Crêpes pour la Chandeleur

crepesIMG_20220202_111948__01 (1)

Vous savez combien nous adorons les crêpes dans cette maison
Salées, sucrées, à l'apéro, en plat, en dessert...
les 4 lignes ci-dessous sont cliquables
et vous arriverez directement sur les recettes concernées

Des crêpes roses pour l'apéritif en Octobre Rose 
Des gâteaux de crêpes 
Des crêpes choco-guacamole 
Crêpes girly gariguette 

Bref, les crêpes, c'est la vie 
Alors en cette jolie journée de Chandeleur,
je vous offre ma recette :

Ingrédients

  • 50 g de beurre salé, coupé en morceaux
  • 600 g de lait
  • 250 g de farine de blé
  • 4 œufs
  • 50 grammes de sucre
  • une lichouille de fleur d'oranger ou de Rhum arrangé,
    tout dépend de l'humeur

Préparation

Faire fondre le beurre.
Y ajouter le lait, la farine,
les œufs, le sucre et le Rhum ou fleur d'oranger.
Bien mixer. La pâte doit avoir la consistance d’une crème liquide.
Si elle vous semble trop épaisse,
ajouter un peu de lait.
Laisser la pâte reposer au moins 30 minutes avant utilisation.
Beurrer légèrement une crêpière antiadhésive (Ø 22 cm)
et chauffer à feu moyen.
Ajouter une petite louche de pâte en faisant tourner la crêpière
pour permettre à la pâte de couvrir entièrement le fond (les crêpes doivent être fines).
Cuire 2-3 minutes ou jusqu’à coloration dorée des bords.
Retourner la crêpe et cuire 1 minute.
Mettre sur une assiette et couvrir d'un torchon propre
pour maintenir au chaud.
Procéder de même avec le reste de pâte.
Servir, chaud de préférence,
avec la garniture de votre choix.

 

Posté par manouecuisine à 11:37 - Cuisine sucrée - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 1 février 2022

Fabuleux dahl de lentilles corail

Recette inratable, que les enfants adorent 
qui peut se servir en dips, en entrée, en accompagnement,
chaude, tiède, froide,
bref, un petit dahl réconfortant
pour tous les instants.

Le dahl (ou dal),
qui signifie “légumineuses” est un plat végétalien

et très riche en protéines végétales.
Il convient à la plupart des régimes alimentaires.
(Je ne suis pas au régime, au sens propre du terme,
juste en rééquilibrage alimentaire
(et serrage de ceinture, accessoirement :D ))
Il peut donc faire plaisir au plus grand nombre,
en toutes facilité et simplicité !

C’est un plat très savoureux grâce à l'ajout d’épices.
Sans oublier le lait de coco en fin de cuisson !

dahlthumbnail_IMG_20220119_131501__01

  • 250 g de lentilles corail
  • 1 gros oignon jaune
  • 200 g de carottes
  • 1 citron
  • 1 cuillère à soupe d'huile de coco
  • 800 ml de bouillon de légumes
  • 20 cl de lait de coco
  • 400 g de concassé de tomates
    (si votre dahl est réalisé en plein été,
    sautez sur des tomates gorgées de soleil et épluchées)
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1 belle pointe de couteau de cannelle
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de garam masala ou curry
  • 2 cm de gingembre
  • 6 branches de coriandre fraîches ou de persil
  • Sel
  • Poivre
  • Quelques gouttes de citron vert
    et quelques noix de cajou pour la déco

Emincer finement votre oignon
et faites le fondre avec les épices
dans votre huile de coco.
Ajouter vos dés de carottes, gingembre, ail pressé.
Laisser bien rissoler, en remuant.
Au bout d'une dizaine de minutes,
ajouter la moitié du bouillon de légumes,
verser les lentilles corail, les tomates concassées et
laisser cuire 5 minutes à feu doux.
Ajouter ensuite le bouillon restant.
Laisser cuire 25-30 minutes.
A couvert.
En fin de cuisson, ajouter le lait de coco.
Le dahl est prêt lorsque le liquide a été bien absorbé
et que les lentilles corail sont presque en purée.
Avant de servir, vous pouvez arroser d'un filet de citron vert

et décorer de quelques noix de cajou et feuilles de coriandre.

 

Posté par manouecuisine à 08:48 - Cuisine Végétarienne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Version XML