Les gamelles d'Emmanuèle

Mes aventures et mésaventures culinaires, gastronomiques et gourmandes...

lundi 21 octobre 2019

Babka cake

Babka cake

Babka

Ce Babka a été trouvé sur CuisineAZ
quand j'ai vu sa tête, je me suis dit : "il me le faut il me le faut...."

babkacakethumbnail_IMG_20191009_170432__01


->>> Voilà donc la tronche de mon ou ma Babka,
qui ressemble fortement à un marbré
dans lequel on aurait ajouté des pépites de chocolat.

Du coup, je vous ai glissé à la suite de chaque ingrédient
les quantités trouvées sur le site un déjeuner au soleil cliclic

Le babka est un gâteau traditionnel
polonais et d’Europe de l’Est en général,
qui ressemble au kouglof d’Alsace.
C’est une délicieuse brioche au chocolat
que l’on sert habituellement le dimanche de Pâques.

GUIDE DE PRÉPARATION : BABKA

INGRÉDIENTS

  • Pour la brioche :
  • 500 ml de farine /ou/ 530 grammes
  • 1/4 c. à café de sel
  • 125 ml de lait tiède /ou/ 120ml ou eau
  • 30 ml de sucre /ou/80 gr + 1 cc de miel
  • 5 ml de levure /ou/ 3 gr sèche ou 9 gr fraîche
  • 2 œufs /ou/ 3 oeufs
  • 125 ml de beurre /ou/140gr
  • Pour la garniture :
  • 2 c. à soupe de beurre /ou/ 70 gr de beurre
  • 2 c. à soupe de cacao /ou/ 1 cs 
  • 2 c. à soupe de sirop de maïs /ou/ rien du tout
  • 125 ml de pépites de chocolat // 180 gr de chocolat
  • Pour la dorure :
  • 1 œuf
  • 1 c. à soupe d’eau

PRÉPARATION selon CuisineAZ

Faites tiédir le lait et ramollir le beurre.
Beurrez un moule à pain de 24 x 10 cm.
Commencez par préparer la brioche en mélangeant la farine
et le sel dans le bol du robot pétrin.
Creusez un puis au centre puis versez le lait tiède,
le sucre et la levure et mélangez bien le tout.
Ajoutez les œufs entiers et pétrissez pendant 2 minutes.

Incorporez le beurre mou
petit à petit et continuez le pétrissage
pendant encore 3 minutes.

Quand la pâte est bien homogène,
huilez un petit saladier
puis déposez la boule de pâte
et recouvrez d’un film plastique.
Laissez reposer pendant 1 heure environ au dessus d’un radiateur.

A présent,
préparez la garniture au chocolat
en mélangeant dans un bol le beurre,
le cacao et le sirop de maïs.

Sortez la boule de pâte et
déposez-la sur un plan de travail fariné.
Au rouleau,
abaissez la pâte en un grand rectangle,
puis répartissez la garniture de chocolat dessus.
Ajoutez les pépites de chocolat.

Faites rouler alors les deux extrémités de la pâte
sur elles-mêmes jusqu’à ce qu’elles se rejoignent
et déposez le babka dans le moule beurré.

Préchauffez votre four à 180°C (Th.6).
Recouvrez le moule de film plastique
et laissez gonfler encore une demi-heure
dans un lieu de préférence tiède et humide.
La pâte doit alors dépasser de 5 cm du bord du moule.

Pendant ce temps, 
mélanger l’œuf et l’eau dans un bol.
Badigeonnez ensuite la surface de la pâte.
Enfournez 35 minutes 
jusqu’à ce que le babka soit bien doré
et laissez tiédir avant de déguster
PREPARATION selon un Dimanche au Soleil :

. Préparer la pâte (plusieurs heures à l’avance, ou, encore mieux, la veille).
Mélanger la levure dans un verre avec la moitié de l’eau.
Dans un saladier ou, encore mieux, le bol d’un robot,
mélanger la farine avec le sucre, le sel et le zeste de citron.
Former un trou au centre et y verser le mélange levure/eau,
le miel et le reste de l’eau.
L’incorporer à la farine à l’aide d’une cuillère
ou du crochet du robot.
Ajouter ensuite les oeufs un à un
tout en continuant de travailler la pâte,
jusqu’à ce qu’elle soit souple, homogène
et se détache des parois. 
2. Incorporer ensuite en petits morceaux (en 8-10 fois)
le beurre graduellement et n’ajouter la dose suivante
que si la précédente est déjà absorbée.
La pâte va devenir très élastique
(former des sortes de cordes)
et se détacher des parois (pas forcément complètement,
dans ce cas ajouter un tout petit peu de farine).
Quand la pâte est homogène et molle (c’est normal),
la badigeonner d’huile puis couvrir le saladier de film alimentaire.
Laisser lever dans un endroit tiède au moins deux heures
(la pâte doit doubler de volume)
ou bien mettre le tout au réfrigérateur pendant une nuit.
Une fois levée, la mettre quand même 30 min au frais
(c’est plus facile à travailler après).
3. Préparer la garniture (le jour même ou le lendemain selon besoin).
Dans une casserole faire fondre à feu doux
ou au bain-marie le chocolat
avec le beurre et ajouter le cacao.
On doit obtenir une sorte de crème fluide
4. Reprendre la pâte,
l’écraser avec les mains pour retirer l’excédant d’air.
Diviser en deux ou trois pâtons de mêmes dimensions.
En prendre un et couvrir l’autre ou les deux autres de film alimentaire.
Krantz ou babka au chocolat recette et photos pas à pas
Krantz ou babka au chocolat recette et photos pas à pas (1-2-3)
5. Étaler un pâton en forme rectangulaire à quelques mm d’épaisseur (3-4).
Étaler dessus la moitié ou un tiers (selon que l’on prépare 2 ou 3 pièces)
de la garniture au chocolat plus le sucre
sur la surface en laissant une marge sur les bords de 2 cm environ
(photo 1).
Rouler la pâte dans le sens de la longueur
(photo 2 et 3).
À ce stade on peut aussi recouvrir le saucisson
de film alimentaire et le passer 10 mn au congélateur
(cela facilite les étapes suivantes,
je le fais souvent mais pas ici pour les photos).
6. À l’aide d’un couteau bien affuté,
couper en deux la pâte dans le sens de la longueur
(ne pas s’inquiétez s’il y a du chocolat partout !)
(photo 4)
puis rouler de manière régulière les deux bouts
(photo 5).
Couper si besoin les extrémités
afin que la brioche rentre tranquillement dans le moule à cake
(il ne faut pas trop superposer les couches,
autrement elles vont mal cuire, c’est du vécu).
Ces morceaux (parures)
peuvent être ensuite cuits séparément style mini brioches.
7. Poser délicatement cette tresse dans le moule à cake bien huilé
(ou recouvert de papier cuisson).
Couvrir le moule de film alimentaire et
laisser lever une heure environ dans un endroit tiède.
La pâte doit augmenter autour de 20%
(donc un peu moins que doubler de volume)
(photo 6 après levée).
Procéder de même avec le reste de pâte
et de farce ou bien, former le rouleau farci
(sans le couper, photos 1, 2 et 3),
recouvrir de film alimentaire et congeler**
Babka au chocolat ou Krantz (brioche marbrée) photos pas à pas
Babka au chocolat ou Krantz (brioche marbrée) photos pas à pas (4-5-6)
8. Préchauffer le four à 180-190°C (statique).
Quand la brioche a levé,
enfourner pendant 30 minutes environ
: elle doit gonfler, lever et en filant la pointe d’un couteau dedans
(si possible un peu loin du chocolat)
elle doit ressortir sèche
9. Pendant ce temps préparer la sirop.
Porter à frémissement l’eau avec le sucre
jusqu’à ce que celui-ci soit dissout.
Laisser tiédir.
Sortir la brioche du four et
badigeonner les gâteaux de sirop tout de suite
en plusieurs fois de manière à ce qu’ils s’en imprègnent.
On peut aussi utiliser du sirop d’érable
(encore plus simple).
Servir tiède (divin avec le chocolat encore tiède)
ou à température ambiante.
Conseils :
– Conservation : une fois cuits et refroidis,
les babka se conservent bien à température ambiante
recouverts de film alimentaire pendant deux jours (si vous résistez 😉)
– **Pour s’organiser : vous pouvez, comme indiqué,
laisser lever une nuit au frais et procéder à la garniture,
levée et cuisson le lendemain.
Si les quantités vous semblent trop grandes
(difficile de diviser) pas de soucis, faites 2 à 3 babka,
cuisez-en un et congelez les rouleaux avec le chocolat bien recouverts de film alimentaire.
Il suffira de les reporter à température ambiante 2 à 3 heures
(ou bien une nuit au frais) puis de couper, tresser, faire lever et cuire…
quand vous en avez besoin. Je le fais souvent
et ainsi nous avons de la brioche au chocolat
pour le petit déjeuner toute la semaine.
– Ici la garniture est au chocolat mais vous pouvez remplacer
par une pâte à tartiner,
une confiture ou même un mélange de beurre et de cannelle.
– * Concernant la farine,
la recette d’origine (voir plus bas) préconise de la farine ordinaire
mais je ne suis pas tout à fait d’accord
et préfère mettre toutes les chances de mon côté.
Si l’on veut un beau moelleux,
un côté souple typique d’une brioche
il faut une bonne farine.
– Ne soyez pas tentés de diminuer la quantité de beurre
 dans la garniture
(d’ailleurs je l’ai déjà fait par rapport à la recette d’origine,
voir plus bas), elle sera trop sèche.
Il en faut pour la texture.
Après si vous utilisez une pâte à tartiner bien sûr pas besoin de beurre 🙂

– Cette base de brioche n’est pas la brioche parisienne 
(avec beaucoup plus de beurre et à la mie filante)
mais une base plus classique,
plus légère on va dire,
presque un pain brioché parfait pour ce type de dessert
et avec cette garniture.
– N’omettez pas le sirop,
d’une part la brioche sera légèrement plus sèche
mais surtout il permet une bonne conservation,
un joli visuel et apporte de la douceur
(la brioche et le chocolat en soi sont peu sucrés).
Le sirop d’érable est une bonne alternative
(plus chère mais plus rapide et avec un bon goût).
– La recette est inspirée
de Ottolenghi et son livre Jérusalem .
Je l’ai réalisée à plusieurs reprises
et du coup j’ai modifié des petites choses pour qu’elle soit plus à mon goût
(je la trouvais surtout un poil trop sucrée).
J’ai gardé la base de la brioche 
qui est super
mais pour la garniture,
j’ai diminué le beurre de moitié,
le sucre et augmenté la quantité de chocolat.
Je n’ai pas mis les noix de pécan ici (qui s’y marient à merveille)
car je n’en avais plus. J’ai aussi diminué la quantité de sirop. Voilà vous savez tout.

Posté par manouecuisine à 14:43 - Cuisine sucrée - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 5 octobre 2019

Guimauves toute roses pour Octobre rose

Je ne participe pas chaque année,
aux différentes éditions de cuisine pour Octobre Rose,
mais, comme mon mari nous a fait une super recette de guimauves toute roses,
j'ai eu envie de le mettre à l'honneur,
et de présenter SA recette !

La cuisine en rose. Voilà un joli thème, mais kézako ?

GUIMAUVEOCTOBREROSEIMG_20191004_093552__01[11633]

Il s’agit tout simplement d’une action
mise en place par 
l’Association de Dépistage des Cancers dans le Nord
 depuis 2004 pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein.

Elle a lieu chaque année au mois d’octobre,
baptisé pour l’occasion Octobre Rose.

Alors, sachez qu'il y a un concours, toussatoussa
auquel nous ne participerons pas, faute de temps,
mais je le signale tout de même pour les intéressé(e)s :

AfficheOctobreRose2012

 

  • 3 blancs d’œufs (env. 75 g)
  • 250 g de sucre cristallisé
  • 100 g d’eau
  • 1 large cuillère à soupe de miel
  •  8 feuilles de gélatine
  • quelques gouttes de jus de citron
    quelques gouttes de grenadine
  • arôme (facultatif — ici grain de vanille)
  • sucre glace + fécule de maïs


  •  

    1. Mettre la gélatine à tremper
      dans un grand volume d’eau froide.
       
    2. Battre les blancs en neige dans un saladier
      (prévoir grand, le volume va bien augmenter par la suite)
      avec le jus de citron (un filet de jus),
      jusqu’à ce qu’ils soient blancs et mousseux,
      arrêter de battre avant qu’ils ne deviennent trop fermes.
      Réserver.
       
    3. Dans une casserole mélanger le sucre,
      l’eau et le sirop de glucose
      (ou le sirop de maïs, ou le miel).
      Porter à ébullition
      jusqu’à ce que le sirop atteigne 125°C
      (cela ressemble à du caramel mais il reste très clair).
      Éteindre le feu.
       
    4. Sortir la gélatine de l’eau,
      bien l'essorer et la plonger dans le sirop.
      Remuer jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
       
    5. Recommencer à battre vos blancs
      tout en versant le sirop par dessus,
      attention aux projections,
      faire en sorte que le sirop coule le long du saladier.
       
    6. Continuer de fouetter
      jusqu’à ce que le mélange ait tiédi
      (ça peut durer plus d’un quart d’heure)
       
    7. C’est à ce moment là que vous pouvez ajouter un arôme
      (ici grains de vanille et gouttes de grenadine,
      mais pourquoi pas eau de fleur d’oranger,
      eau de rose
      ou encore amande amère)
      et le colorant si vous le souhaitez.
       
    8. Attention à manipuler la pâte à guimauve
      rapidement car elle refroidit vite et donc se fige rapidement.
        
    9. Avant de démouler,
      saupoudrer votre plan de travail de sucre glace,
      comme vous le feriez avec de la farine pour une pâte à tarte.
       
    10. Saupoudrer continuellement votre guimauve,
      avant et après démoulage,
      de sucre glace pour éviter qu’elle ne colle au doigts
      (ça colle fort),
      la découper en cubes avec un couteau
      et saupoudrer bien les cubes
      d’un mélange « moitié-moitié » de sucre glace et fécule de maïs
      (j’ai versé du sucre glace + fécule de maïs dans un plat,
      mis mes cubes de guimauves dedans et tourné,
      comme le ferait un chercheur d’or
      (d'où ma pépite sur la photo)
      avec son tamis,
      pour enrober les cubes.)
       
    11. Se conservent à température ambiante,
      dans un lieu sec et aéré (pas de boite hermétique)
      pendant maximum 5 jours je pense (à cause des blancs d'œufs),
      mais je vous rassure, elles seront très vite englouties,
      c’est trop bon !
       

      Sur la photo,
      je vous ai glissé une petite pépite d'or,
      Car nous sommes toutes parfois cabossées,
      souvent pressées,
      mais uniques et importantes,
      et précieuses au yeux de tous !
      Alors prenons soin de nous,
      prenons soin des autres,
      et aimez-vous !
      Et aimons-nous !



       

Posté par manouecuisine à 13:28 - Cuisine sucrée - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 27 septembre 2019

Blanquette de veau qui requinque (Manzana et UltraPro)

blanquetteIMG_20190926_200719__01[11360]
Pour 6 personnes

1 kilo de veau (collier, côte, ou basse côte)
2 grosse carottes
quelques feuilles de laurier
1 cube de bouillon de légumes
25 cl de vin blanc
1 énorme oignon
sel, poivre
15 cl de Manzana (alcool de pomme verte)
Pour la sauce :
20 cl de crème fraîche liquide entière
2 cuillères à café de Maïzena

Laver les carottes, les couper en grosses rondelles.
Dans l'UltraPro poser l'oignon coupé en 4.
Placer la viande en morceaux.
Après avoir délayé le bouillon de légumes dans le vin blanc,
verser dans l'UltraPro.
Y ajouter la Manzana.
Couvrir et laisser cuire à four chaud (200°C)
pendant 1h30.
Dès que le four sonne,
ouvrir la cocotte,
y ajouter le mélange crème-Maïzena.
Bien mélanger
et terminer la cuisson sans couvercle,
pendant une quinzaine de minutes,
toujours à 200°C,
afin que la sauce épaississe.
Servir avec un bon riz Basmati et régalez-vous.
Vous pouvez également 
ajouter en condiment,
un petit chutney de pommes vertes,

histoire de faire un lien avec la Manzana.

Posté par manouecuisine à 10:26 - Cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 15 septembre 2019

Curry de légumes tellement bon que les enfants dévorent les légumes

currylegumesUPthumbnail_IMG_20190915_145305__01Curry de légumes
qui cuit tranquillement dans l'UltraPro de Tupperware
(pour les non accro à l'UltraPro,
vous pouvez également le faire cuire dans un plat allant au four.
Mais ce sera moins bon :D )

Les ingrédients sont pour 6 personnes

- 1 gros oignon
- 3 gousses d'ail
- 1 cm de gingembre frais
- 2 poivrons rouges
- 400 gr de patates douces
- 400 gr de courgettes
- 2 poignées (plus ou moins 100 gr)
de cacahuètes décortiquées
(ici : noix de cajou au curry)
- 400 ml de lait de coco (ici crème de coco)
- 15 ml de moutarde
(ici moutarde au miel d'acacia et graines toastées)
- 10 ml de curry
(ou 25ml de pâte de curry verte ou rouge)
- 5 ml de cumin en poudre
- 2 ml de cannelle en poudre
- 50 ml de jus de citron vert
- 5 ml de sucre
- sel, poivre à volonté
- coriandre et basilic (quelques brins)

Mixer finement ail, oignons et gingembre épluché.
Eplucher poivrons et patates douces, 
les couper en morceaux,
épépiner les poivrons.
Ebouter les courgettes et les couper
également en morceaux.
Pour cette fois, ci j'ai tout "mandoliné".
Tout placer
(les légumes et le mélange oignon/ail/gingembre)
dans l'UltraPro (plat allant au four).
Dans un shaker, verser le lait de coco.
Ajouter moutarde, curry, cumin, cannelle,
jus de citron, sucre, sel, poivre.
Bien secouer, et verser sur les légumes.
currythumbnail_IMG_20190915_104005__01Laisser cuire (couvercle fermé)
dans le micro-ondes 30 minutes à 600watts
ou bien au four une grosse heure à 180°C
four préchauffé et chaleur tournante.
Ici, j'ai fait 15 minutes
au micro-ondes et 30 minutes au four.
Piquer les légumes pour voir si la cuisson vous convient.
Au moment de servir,
parsemer des cacahuètes concassées
(ou des noix de cajou au curry).
Pour un plat plus complet,
vous pouvez ajouter aux légumes
500 grammes de blancs de poulet coupés en lanières
avant la cuisson.

Posté par manouecuisine à 15:21 - Cuisine Végétarienne - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 11 septembre 2019

Cookioches

Qui connait ces cookioches ?
Parfait mélange entre cookies et brioches

sans beurre, sans sucre
(ces ingrédients sont remplacés par de la compte de pommes
ou des bananes, à vous de voir
en fonction de ce que vous avez dans vos placards)
Les cookioches se préparent en 5 minutes
et demandent une dizaine de minutes de cuisson !
Impeccable pour les goûters des enfants, non ?
Découverts chez Guillemette <3 
Merciiiiiiiii 
COOKIOCHEthumbnail_IMG_20190826_153209__01
COOKIOCHEthumbnail_IMG_20190826_153232__01
COOKIOCHEthumbnail_IMG_20190826_153243__01
Recette pour 12 cookioches d'environ 7 cm de diamètre
Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 10-12 minutes au four traditionnel

Pour faire environ une douzaine de cookioches, il vous faudra:

2 bananes bien mûres ou 2 Pompot
1 œuf
1 sachet de levure chimique
1 càs d'huile de coco ou huile d'olive
100 g de pépites de chocolat
180 g de farine d'épeautre ou farine de froment classique
Préchauffer votre four à 180°.
Peler et écraser les bananes avec une fourchett
ou 30 sec Vit 6 au KitchenAid avec le fouet.

Ou ouvrir deux Pompots et verser les dans un saladier.
Ajouter l’œuf, la levure, l'huile de coco et les pépites de chocolat,
mélanger de nouveau à la fourchette
ou 30 sec Vit 6 au KitchenAid avec le fouet.
Incorporer la farine
et mélanger avec les doigts
ou de nouveau 15 sec Vit 6
au KitchenAid avec le fouet.
Faire 12 boules de pâte et les applatir légèrement, ou
remplir 12 empreintes d'environ 7 cm de diamètre
et enfourner durant 10-12 minutes à 180°.

Posté par manouecuisine à 12:04 - Cuisine sucrée - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 3 juin 2019

Génoise aérienne aux Carambars

Pour changer un peu du Moelleux aux Carambars
que je fais vraiment à tout va,
il me fallait trouver un autre dessert
tout aussi bon,
aussi léger et encore plus gourmand :

Le voici :
Génoise aérienne aux Carambars

  • 3 oeufs,
  • 75 ml de sucre
    (dans lequel gisent des gousses de vanille),
  • 5 ml de vanille en poudre ou liquide,
  • 15 ml d'eau bouillante,
  • 75 ml de Maïzena,
  • 20 ml de farine,
  • 5 ml de levure,
  • 10 ml d'huile

 

Pour la garniture :

  • 20 carambars,
  • 20 cl de crème fraiche liquide entière,
  • 25 ml de cacao amer,
  • des éclats de fleur de sel
  • une grosse noisette de beurre salé
    (quasiment 25 grammes)
  • mini Smarties pour déco
    (ou pas)

Commencer par la génoise.
J'ai utilisé le Speedy Chef.

Capture-d-ecran-2012-01-10-a-21.11.01.png

Monter les blancs dans le speedy.
Réserver.
Sans nettoyer votre speedy chef, 
mettre les jaunes avec le sucre vanillé, l'eau chaude, la vanille.
Battre pour avoir une préparation blanche
et qui a doublé de volume.
Mettre l'huile, battre.
Ajouter la farine, la Maïzena
et la levure et battre encore.
Dans un saladier, 
verser cette préparation
et y incorporer les blancs très délicatement.
Verser dans un moule à génoise à rebord.
Faire cuire pendant 11 mn à 200°C (four préchauffé).
Laisser refroidir avant de démouler.

garnicarambarsIMG_20190511_162509__01

garnicarambarsIMG_20190511_164317__01

Pendant ce temps,
mettre au micro-ondes les carambars et la crème.
Faire chauffer pendant 2 mn à 500 watts.
Vous devez pouvoir mélanger.
Les carambars doivent être presque fondus.
Si pas suffisamment,
remettre à 500 watts 1m30 ou 2 mn
Ajouter le cacao.
Remuer jusqu'à parfaite homogénéité.
Ne pas oublier la noisette de beurre salé.
C'est pour que la garniture brille !
Démouler votre génoise.

garnicarambarsIMG_20190511_172614__01

Verser la crème aux carambars.
Et parsemer de quelques éclats de fleur de sel.

garnicarambarIMG_20190511_173236__01[9071]

garnicarambarsIMG_20190511_173513__01

L'oublier au frais
quelques heures.
Et déguster !

garnicarambarsIMG_20190602_120603__01

Pour Pâques :

garnicarambarIMG_20190519_120121__01[9073]

garnicarambarIMG_20190519_120130__01[9072]

Posté par manouecuisine à 09:33 - Cuisine sucrée - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 29 mai 2019

Salade César

La salade César
est une salade principalement composée
de laitue romaine, de parmesan, d'œufs durs et de croûtons,
arrosée de sa « sauce César » faite de parmesan râpé,
d'huile d'olive, de pâte d'anchois,
d'ail, de vinaigre de vin, de moutarde et d'un jaune d'œuf.
Ici, elle est composée de mâche,

de poulet grillé, de croûtons de pain classique
et de pain aux céréales et amandes,

des tomates, du parmesan en poudre et en tuile,
des câpres, et une mayonnaise bien moutardée, légèrement ailée
(pas avec des ailes, mais avec de l'ail...), 
un soupçon de vinaigre balsamique blanc
et allongée avec un peu d'eau.

Cela apporte à la mayonnaise
une grâce et une douceur indescriptibles !
Et vous ? Vous la faites comment 
votre Salade César ?

SALADECESARIMG_20190517_192429__01[8717]

Posté par manouecuisine à 09:13 - Cuisine de poulet - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 22 avril 2019

Les Carnets de Julie Spécial Chocolat

Et voilà le Replay ici :

https://www.youtube.com/watch?v=aaoh-J8baXk

Bonnes fêtes de Pâques à tous !

IMG_20190320_175103_268[7770]

 

Posté par manouecuisine à 20:58 - Voyages - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 8 avril 2019

Quand les Carnets de Julie s'invitent à la maison !

Lorsque j'ai été contactée par l'équipe de Julie,
pour réaliser un plat salé au chocolat,
pour leur émission Spéciale Pâques,

je me suis dit "Miam"
on va s'éclater !

IMG_20190320_135942[7771]© JAP/MP
Nous avons donc réalisé à plusieurs mains,
un filet de boeuf en croûte de cacao,
sauce au chocolat, purée de potimarron.
Mathilde, la journaliste et Erwan, le caméraman,
ont été adorables, hyper bienveillants et d'une patience infinie.

52020896_10218319973581794_1583313313981267968_n

51917086_10218320178786924_3520567400992866304_oLe tournage lillois a été suivi le mois suivant 
du tournage à Versailles pour le banquet, 
c'était une expérience magique et magnifique
5_E1ZW7M© JAP/MP
IMG_20190320_175103_268[7770]
Beaucoup de personnes m'ont demandé comment était Julie...
Elle est, dans la vraie vie,
telle qu'elle est à l'écran :
souriante, rayonnante, amusante,
bref : une très belle personne
Ne ratez pas la diffusion 13/04 à 16h10 sur France 3.
N'hésitez pas à flâner sur les pages suivantes :

https://www.france.tv/france-3/carnets-de-julie/

https://www.youtube.com/user/LescarnetsdeJulie

Julie, Pierre Lescure et moi, en 2005...

europe1E

 

Posté par manouecuisine à 09:30 - Cuisine - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 15 mars 2019

Pain au miel

Au gré d'une balade obligatoire :
(quand ton enfant est invité à une fête d'anniversaire
dans une grande énorme structure
- surchauffée
- surmoite
- surbruyante,
prévois une liste des boutiques à visiter dans le périmètre...)
Nous sommes tombés sur un pain au miel !
Qu'à cela ne tienne,
notre prochain pain cocotte 
sera agrémenté d'une laaarge et grosse cuillère de miel !

IMG_20190310_174535__01[7024]

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 300 g d'eau
  • 25 g de levure fraîche ou granules de levure sèche pour pain
  • 15-20 grammes de sucre (pour former une belle croûte)
  • 10 g de sel
  • 1 laaarge et grosse cuillère de miel !

 

Accesssoire :

  • l'Ultra Pro de Tupperware 3,5 litres
    ( ou Cocotte classique à couvercle)

 Préparation:

Mettre l’eau et la levure dans le bol
et programmer 2 minutes à  37° Vitesse 2
si pas de Thermomix,
délayer quelques minutes votre levure dans de l'eau tiède 
ou à même la cocotte.

Verser la farine, le sucre et le sel,
et la cuillère de miel.
Programmer 3 minutes 30 fonction épi
(ou travailler votre pâton directement dans la cocotte
à l'aide d'une cuillère)

Sortir la pâte du bol, 
former une boule et la poser dans un saladier 
recouvert d’un film plastique pour l’étouffer 
ou un plat avec un couvercle bien hermétique.

Laisser reposer pendant 1h ou plus…
Ici, c'est derrière la télévision
ou près d'un radiateur

Sinon, utilisez votre four comme salle de pousse :
l'allumer à 50°C, puis y laisser pousser votre pâton.
Une grosse heure.

Bien rabattre la pâte,
la dégazer 
(c'est à dire bien la travailler en l'écrasant) 
Dégazer la pâte est une étape indispensable 
dans la réalisation d'un pain.
Cela permet de chasser le gaz carbonique produit par la levure
et accumulé pendant la pousse. 
Les bulles d'air sont ainsi mieux réparties dans la pâte
et les alvéoles de la mie, plus régulières.

Former le pain en boule ou
en pâton allongé de la taille de la cocotte.

Poser la pâte dans la cocotte farinée, y faire des grignes 
ou donner quelques coups de ciseaux
et la fariner légèrement.

Fermer la cocotte et enfourner dans un four froid à 240°
pendant 50 minutes.
Et vive les bonnes odeurs de pain cuit au miel
dans la maison....

Posté par manouecuisine à 09:03 - Pain - Commentaires [0] - Permalien [#]

Version XML